apport immobilier

Acheter, louer une maison n’est pas chose facile. Entre les crédits, la banque, les apports, on s’y perd facilement. Voici pour vous aider un guide pour vous mettre à l’aise avec les apports personnels lors de prêt immobilier à la banque.

Qu’est-ce qu’un apport immobilier auprès d’une banque ?

Un apport personnel en crédit immobilier est une somme d’argent ou un capital que vous possédez à votre actif et que vous injectez dans votre prêt immobilier auprès de la banque concernée. Vous devez disposer de cet apport avant même de concrétiser l’emprunt auprès d’un établissement bancaire. En général, cet apport personnel doit correspondre au minimum 10% et peut aller jusqu’à 20% de la somme totale empruntée. Cet apport pour la demande d’un prêt immobilier a un impact conséquent sur le taux d’emprunt de votre crédit. Avec un apport de 20 %, une banque peut céder à un taux d’emprunt de 20% ou 30% inférieur à celui d’un dossier équivalent mais sans apport. L’apport lors d’une demande de prêt à la banque n’est pas obligatoire mais il est fortement conseillé. En effet, les banques accordent beaucoup d’importance à l’apport personnel. Pour les établissements de crédit financier, c’est une preuve de votre capacité de remboursement, ils seront plus conciliants quant à vos demandes.

Les différentes origines de l’apport personnel ?

S’il est fortement recommandé de posséder un apport personnel pour un crédit immobilier, d’où peut venir l’apport en question ?

  • De l’épargne : Si vous avez suffisamment épargné tous les mois et que la somme est suffisante, il peut être utilisé comme apport personnel.
  • Des économies personnelles : il est par contre conseillé de ne pas mettre tous ses économies dans l’apport personnel, car des frais supplémentaires ou des dépenses peuvent s’ajouter lors d’un achat immobilier.
  • De la revente d’un bien : le résultat de la revente d’un bien peut compléter l’apport personnel.
  • D’un prêt-relais.
  • D’un héritage : un héritage quel qu’il soit peut aider à compléter l’apport auprès de la banque.
  • D’une donation : Les parents, grands-parents peuvent fournir l’apport personnel s’ils le souhaitent. Les parents peuvent donner 100.000 euros par enfant tous les 15 ans sans avoir à payer les droits de donation.
  • D’une participation d’entreprise : mais cette participation est soumise à des règles très strictes. L’épargne salariale ne peut pas être utilisée deux fois pour la même raison. C’est-à-dire que si vous avez déjà utilisé cette épargne pour une maison principale, elle ne sera plus valide pour une résidence secondaire.
  • Les prêts aidés (le prêt 1% logement, le prêt Paris logement, le prêt épargnes logement, les prêts au taux zéro plus, prêt de la CAF, etc.).

Les emprunts immobiliers sans apport

Si vous souhaitez demander un prêt immobilier sans apport personnel, certaines banques acceptent de financer un emprunt de ce type mais cela reste rare et difficile à obtenir. Votre dossier devra être bien fourni et sans erreur. Pour un crédit à un taux de 100% ou 110%, la banque examinera :

  • Vos revenus
  • La gestion de vos comptes
  • Votre taux d’endettement
  • Vos placements
  • Votre situation professionnelle
  • Parfois, votre état de santé.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *